Aide supplémentaire du gouvernement flamand

Comme la crise du coronavirus continue à avoir un impact majeur sur l’économie, le gouvernement flamand a décide d’aider les entreprises flamandes avec un paquet d’aide supplémentaire.

Comme la crise du coronavirus continue à avoir un impact majeur sur l’économie, le gouvernement flamand a décide d’aider les entreprises flamandes avec un paquet d’aide supplémentaire.

Adaptation et extension du mécanisme de protection flamand jusqu’à la fin de cette année

Les entreprises qui ont dû fermer les portes obligatoirement pourront automatiquement profiter du mécanisme de protection flamand. Elles ne doivent pas prouver un une baisse du chiffre d’affaires pour la période qu’elles sont fermées. Le montant de la prime est 10% du chiffre d’affaires dans la même période en 2019, ce qui correspond à plus ou moins deux tiers des coûts fixes. Pour les entreprises qui ne sont pas encore actifs pendant un an, une période similaire sera prise en compte ou le plan financier sera consulté.

Ce ne sont pas seulement les entreprises fermées qui vivent l’impact de la crise. Les autres entreprises peuvent elles aussi demander cette prime si elles peuvent prouver une baisse du chiffre d’affaires de 60%. Les fournisseurs des entreprises obligatoirement fermées peuvent faire une demande pour une période plus courte qui correspond avec la période de fermeture obligatoire de leurs clients.

Le mécanisme de protection flamand est possible pendant 2 périodes. Du 1 octobre au 15 novembre et du 16 novembre au 31 décembre. Pour cette première période les entreprises obligatoirement fermées pouvaient déjà choisir entre une prime de 10% pour la période de fermeture depuis le 19 octobre pour laquelle une baisse du chiffre d’affaires ne doit pas être prouvée. Ou 10% du chiffre d’affaires normal pendant la période du 1er octobre au 15 novembre, pour laquelle une baisse du chiffre d’affaires de 60% doit être prouvée. A ceci s’ajoute une deuxième période du 16 novembre au 31 décembre. La demande pour cette première période (du 1er octobre au 15 novembre) peut être introduite via le site de VLAIO à partir du lundi 16 novembre.

Pour les entreprises plus petites un montant minimum de 1.000 euros d’aide financière est prévu pour une période d’un mois et demi. Pour les entreprises avec 50 employés ou plus un plafond supplémentaire de 60.000 euros est mis en place pour la période d’un mois et demi. Les plafonds seront adaptés proportionnellement pour les entreprises qui font une demande pour une période de fermeture obligatoire plus courte.

Prolongation du délai pour la demande d’un prêt de location commerciale

Pour aider les entreprises avec leurs coûts fixes, la possibilité existe d’obtenir un prêt de location commerciale. Les entreprises qui louent leur bâtiment peut conclure un accord volontaire avec le bailleur. Initialement, le prêt de location commerciale pouvait être demandé jusqu’au 1er décembre 2020, mais vu la crise qui continue le délai pour faire la demande est prolongé jusqu’au 21 mars 2021.

Sessions d’information sur la vente en ligne

Beaucoup d’entreprises n’ont pas seulement besoin d’une aide financière mais aussi d’un encadrement ou un conseil professionnel pour atteindre leurs clients en ligne. C’est pourquoi le gouvernement flamand – avec l’aide de VLAIO, Unizo et SNI – veut leur offrir un programme de sessions d’information en ligne.

Le programme consiste en 5 webinaires (en néerlandais) organisés par VLAIO qui seront consultables ultérieurement sous forme de vidéos:

  • Comment Google voit votre entreprise (e.a. Google my business);
  • Vendre en ligne via Facebook et Instagram;
  • Des outils en ligne intelligents qui améliorent votre magasin fysique (réservations, click&collect, whatsapp, …);
  • Vendre en ligne sans avoir votre propre webshop;
  • Comment commencer avec un webshop.

Le premier webinaire est prévu le 24 novembre. Les entreprises peuvent participer via VLAIO.

Le gouvernement flamant libère un budget de 700.000 euros avec lequel les organisations partenaires Unizo et SNI peuvent organiser une série de webinaires complémentaires. Les entrepreneurs qui ont besoin d’un accompagnement plus individuel seront menés vers un coaching plus personnel via les partenaires.

Photo credits: Photo by Chiara F on Unsplash