Passeport de sécurité pour les techniciens du secteur des arts du spectacle et de l’événementiel

Le 1er juin, le Fonds social pour les arts du spectacle, le STEPP et le RITCS ont lancé le passeport de sécurité pour les techniciens du secteur des arts du spectacle et de l'événementiel. Ce certificat offre la garantie que ces techniciens connaissent les compétences de base en matière de sécurité du travail. Le passeport se compose de trois parties: une formation digitale, un examen écrit et un examen pratique. Lire plus.

Le jeudi 1er juin, le Fonds social pour les arts du spectacle, le STEPP (l'association professionnelle des producteurs, concepteurs et techniciens du secteur culturel et le RITCS (Royal Institute for Theatre, Cinema & Sound) ont lancé le passeport de sécurité.

Travailler dans le secteur des arts du spectacle et de l'événementiel n'est pas sans risque. Il faut en effet assurer un environnement de travail sûr, non seulement pour les techniciens des arts du spectacle et de l'événementiel, mais aussi pour les autres collaborateurs. Il incombe aux employeurs et aux commanditaires de garantir cet environnement de travail sûr. C’est pourquoi, jeudi 1er juin, le Fonds social pour les arts du spectacle, le STEPP et le RITCS ont lancé le passeport de sécurité. Avec ce certificat, ils offrent aux employeurs et commanditaires du secteur la garantie que les collaborateurs maîtrisent les compétences de base en matière de sécurité du travail dans le secteur.

Passeport de sécurité

Dans le secteur des arts du spectacle et de l'événementiel, les techniciens travaillent ensemble sous une grande diversité de statuts, n'effectuant souvent également que des missions temporaires. Parfois, les techniciens sont familiarisés avec leur environnement de travail, parfois ils sont invités, comme par exemple en cas de tournée. Cela se passe généralement sans problème, mais lorsque des accidents se produisent, ils sont souvent graves. Pour les commanditaires et les employeurs, il n'est pas toujours aussi évident de savoir si les personnes qui circulent sur leur lieu de travail travaillent également en toute sécurité. Un besoin auquel veulent répondre le Fonds social pour les arts du spectacle, le STEPP et le RITCS avec ce passeport de sécurité.

Ce passeport se compose de trois parties:

  • Une formation digitale, disponible sur veiligheidspaspoort.be. Créez un compte et entamez la formation. Le système enregistre automatiquement vos progrès. Vous trouverez des explications sur l'utilisation de cette plateforme sous la rubrique FAQ.
  • Un examen écrit, possible dès l'été.
  • Un examen pratique, possiblement à partir de cet automne.

Après avoir réussi ce parcours, le technicien pourra obtenir le certificat. L'accès à la plateforme d'apprentissage digitale est gratuit. Seul l’examen pratique est payant.

Le certificat s'appuie sur un projet européen antérieur, à savoir le projet ETTE, qui définissait dix compétences essentielles en matière de sécurité partagées au sein de différents pays européens (Pays-Bas, Allemagne, Finlande, Suède, etc.). L'objectif consiste donc à ce que le certificat soit reconnu dans chacun des pays participants et que les techniciens puissent ainsi travailler plus facilement en Europe.